IMG_6645ii

Ce week-end, je me suis lancée un nouveau défi :

essayer de coudre de la ... lingerie !

Grâce à l'aide précieuse des patrons de chez Etoffe Malicieuse, et de ses explications vraiment parfaites. Pour cela, j'ai donc appris à coudre des élastiques de lingerie, chose jamais faite auparavant, ainsi que de la dentelle...  

Vous comprendrez aisément que je ne poserai pas pour vous montrer ces créations, mais je vous raconte malgré tout, les petits détails couture ! 

Les avantages :

* ça permet d'utiliser les chutes de Jersey ! ça de moins en stock dans l'armoire et ça ne coute rien ! (Mis à part que ça fait de la place libre pour entreposer d'éventuels nouveaux tissus :-)


* Le patron est super bien expliqué, pour une somme modeste, on retrouve non pas un mais 5 modèles de bas différents, à télécharger en pdf avec des fiches techniques sur le jersey, les dentelles, les élastiques, et même les petits noeuds de lingerie... à réaliser à la fourchette ! oui oui je vous assure !


* La taille est parfaitement ajustée grâce au tableau de mesures fourni. 

 

La seule difficulté rencontrée : 

Coudre les élastiques de lingerie sur un jersey très fin ! Vraiment pas évident... Vous savez, les élastiques de lingerie, ce sont ceux qui ont de petites boucles/fantaisies/froufrou sur les bords, il faut donc les coudre de façon à ce que les boucles dépassent du bord du vêtement : on les coud sur l'endroit, fantaisies vers l'intérieur du tissu,  puis il faut les retourner sur l'envers et surpiquer. Tout ça de manière très régulière, en tirant sur l'élastique mais surtout sans tirer le jersey pour pas que ça gondole.

Le temps de trouver le point idéal de ma machine pour coudre correctement sans que le jersey s'enfuie à toutes jambes sous l'élastique ; malgré les différents essais de maintien avec de plus en plus d'épingles ou du faux-fil : la premiere pièce a été un véritable "carnage intergalatique" pour l'élastique de taille... (carnage-carnage bon... mon petit côté marseillais ressort, il ne faut pas regarder les coutures en détail quoi!).

Mais c'est en faisant des erreurs essais qu'on apprend ! ;-)

Donc, loin de me laisser décourager, ma persévérance a payé et je sais maintenant comment aborder une telle chose, et je suis très fière de porter mes propres dessous home-made !

 

- A bientôt pour de nouveaux projets -